Comment bien utiliser sa trottinette électrique au quotidien ?

lesconseilsdecharlotte.comJeuxComment bien utiliser sa trottinette électrique au quotidien ?

De plus en plus de personnes utilisent la trottinette électrique en laissant de côté la voiture pour rejoindre leur lieu de travail. C’est, en effet, un moyen pour se déplacer facilement et rapidement d’un point à un autre. La commercialisation de ce moyen de transport pratique et écologique est en plein essor. Les trottinettes électriques sont soumises au code de la route. Dans cet article, nous vous informerons comment ces trottinettes électriques doivent être utilisées. Vous découvrirez également les codes de la route que les utilisateurs de ces trottinettes électriques doivent respecter.

Les codes qui régissent l’utilisation de la trottinette électrique

Certaines réglementations sont à savoir pour les amateurs de trottinettes électriques :

La limite de vitesse

La vitesse de ces trottinettes électriques est comprise entre 6 km/h et 25 km/h. La vitesse maximale autorisée pour une trottinette est de 25 km/h. Le port d’un casque est obligatoire lorsque votre vitesse dépasse de 25 km/h en dehors de la ville.

L’âge requis pour conduire une trottinette

Une exception : les conducteurs de moins de 11 ans peuvent continuer à rouler sur le trottoir, mais doivent veiller à ne pas déranger les piétons. L’âge minimum requis pour conduire une trottinette sur la route est de 12 ans. Les enfants doivent idéalement être accompagnés par un adulte qui lui assure sa sécurité face aux dangers de la route.

L’interdiction de rouler sur le trottoir

Les chemins pour piétons sont à éviter. Ainsi, avec votre trottinette électrique, vous devez rouler sur les pistes cyclables ou sur la route.

L’assurance responsabilité civile requise

Tout conducteur de trottinette électrique doit bien avoir une assurance en responsabilité civile. 

Fonctionnement d’une trottinette électrique

trottinettes électrique

Pour le bon fonctionnement d’une trottinette électrique, il est indispensable de tenir compte de ses différents composants. Sur le plan technique, une trottinette électrique est composée de :

  • La batterie ; 
  • Le moteur ; 
  • Le système de freinage ; 
  • La puissance.

La batterie

La batterie est l’équipement fournisseur d’énergie de la trottinette électrique. Grâce à la batterie, le phare, le feu arrière, et l’éclairage LED de l’écran de la trottinette fonctionnent. Cet équipement permet également de faire passer l’électricité pour faire tourner le moteur de cette dernière. L’autonomie de la trottinette électrique peut atteindre un trajet d’environ 20 km.

Le moteur

Pour les modèles classiques de la trottinette, c’est l’un de vos pieds qui joue le rôle du moteur. En revanche, pour le modèle électrique, dès que la trottinette est mise sous tension, le moteur se met en marche. Le moteur fait tourner les courroies ainsi que la roue arrière. Quand cette roue se met au contact du sol, l’engin se déplace facilement. Durant ses trajets, le trotteur actionne la commande et accélère la vitesse de la trottinette selon la puissance du moteur.

Le système de freinage

 La trottinette électrique, comme la voiture, possède un système pour freiner en cas de besoin.

 Sur son guidon, il existe deux types de freins. Pour freiner, il suffit de serrer via un câble métallique sur la poignée du guidon. Celui-ci tire la commande du frein et serre l’axe de la roue en ralentissant le mouvement jusqu’à l’arrêt définitif de l’engin. Par ailleurs, certains modèles de trottinettes sont équipés de types de freins à disque. Le frein régénératif peut être actionné lorsque l’utilisateur relâche l’accélérateur. L’utilisation intensive de ce type de frein peut provoquer la surchauffe de l’appareil.

Le respect de ces réglementations et le mode de fonctionnement d’une trottinette électrique vous permettent de profiter de votre engin. Pour votre achat, veillez à ce que votre trottinette électrique dispose de toutes les fonctions garantissant votre sécurité.

mentionslegales ph